vendredi 5 juin 2009

Histoire de Titanic


TITANIC
Le RMS Titanic était un paquebot transatlantique britannique de la White Star Line, construit sous l'initiative de Joseph Bruce Ismay en 1907, et il fut conçu par l'architecte Thomas Andrews des chantiers navals de Harland & Wolff . La construction débuta en 1909 à Belfast en Irlande du Nord et se termina en 1911. Il était le plus luxueux et le plus grand paquebot jamais construit au moment de son lancement. Il était précédé d'un navire quasiment identique, l'Olympic. Le Titanic avait seize compartiments étanches servant à protéger le navire d'avaries importantes. Les médias lui donnèrent ainsi une réputation de navire insubmersible.Lors de son voyage inaugural de Southampton à New York, il percuta un iceberg sur le flanc tribord le 14 avril 1912 à 23 h 40 et coula le 15 avril 1912 à 2 h 20 au large de Terre-Neuve. Entre 1 491 et 1 513, personnes périrent, ce qui fait de cet événement une des plus grandes catastrophes maritimes en temps de paix et la plus grande pour l'époque.Son épave fut localisée le 1er septembre 1985. Elle git à 3 843 mètres de profondeur à 650 km au sud-est de Terre-Neuve.
HISTORIQUE
Le projet Durant la fin de l'été 1907, pour concurrencer le Lusitania, Lord William James Pirrie, associé de la société des chantiers navals Harland & Wolff à Belfast, et Joseph Bruce Ismay, directeur général de la compagnie maritime White Star Line, prirent la décision de construire une série de trois paquebots capables de surpasser en confort, sécurité et élégance ceux des autres compagnies maritimes concurrentes telle que la Cunard Line. Leurs noms, Olympic, Titanic et Gigantic (rebaptisé Britannic après le naufrage de son jumeau).Les plans du Titanic et de l'Olympic (la construction du Gigantic a été décidée plus tard) furent dessinés dans les bureaux des chantiers navals Harland & Wolff sur Queen's Island à Belfast, en Irlande du Nord. À la tête des opérations se trouvaient Alexander Montgomery Carlisle, directeur général des chantiers navals et responsable des aménagements, de la décoration et des dispositifs de sauvetage des paquebots et Thomas Andrews, chef du Département Dessin et architecte naval. Au départ en retraite d'Alexander Montgomery Carlisle, en 1910, Thomas Andrews prit sa place et devint ainsi Directeur Général des chantiers et de la conception.Le 31 juillet 1908, Joseph Bruce Ismay approuva le projet lors d'un déplacement à Belfast et signa une lettre d'accord avec les chantiers navals. Dans ce contrat fut mentionné que les meilleurs produits devaient être utilisés ainsi que la plus grande maîtrise professionnelle.
La construction
À l'automne 1908, les plans furent achevés et les approvisionnements spéciaux ainsi que les équipements non réalisables par les chantiers navals Harland & Wolff furent commandés. Lord Pirrie fit agrandir les chantiers navals notamment avec la construction d'un immense portique qui était le plus grand échafaudage du monde à l'époque (256 m de long, 82 m de large et 52,60 m de haut ainsi que des grues de 69,50 m). Le 16 décembre 1908, la quille de l'Olympic fut posée sur la cale de construction no 2. Elle portait le numéro de chantier 400, la 400e commande reçue par Harland and Wolff. Le 22 mars 1909, la quille du Titanic fut posée sur la cale no 3, le numéro de chantier était le 401. Les chantiers avançaient très vite et deux ans plus tard, au printemps 1911, la coque du Titanic fut achevée, elle était constituée de 2 000 tôles de trois centimètres d'épaisseur maintenues par 3 millions de rivets.
L'armement
Entre juin 1911 et mars 1912, plus de 3 000 professionnels (mécaniciens, électriciens, plombiers, ébénistes, peintres, décorateurs, ...) équipèrent le Titanic des dernières techniques navales et l'aménagèrent avec une décoration et un mobilier somptueux. Le 18 septembre 1911, on annonça la date du voyage inaugural du paquebot, le 20 mars 1912.Mais, le 20 septembre, suite à une collision entre le croiseur de la Royal Navy, Hawk[26] et de l’Olympic lors de sa 5e traversée transatlantique, le Titanic dut être déplacé et les 14 000 ouvriers le construisant furent affectés aux travaux de réparation de l'Olympic, ce qui retarda considérablement sa construction et la White Star Line reporta le voyage inaugural au 10 avril. Le 30 novembre, une fois les réparations de la coque de l’Olympic terminées, celui-ci reprit son service et le Titanic rejoignit sa cale sèche où son armement se poursuivit. En janvier 1912, on installa les 4 cheminées et le 3 février, 3 grosses hélices furent apposées sur le navire. Le 24 mars 1912, le Titanic fut immatriculé à Liverpool, son port d'attache.
Les essais
Le 2 avril 1912, 78 chauffeurs et soutiers ainsi que 41 officiers et membres d'équipage se trouvaient à bord. À 6 h 00, le Titanic quitta son dock, tiré par quatre remorqueurs appartenant à la Red Funnel Line, il fut alors commandé par James Herbert Haddock (qui servit après sur l'Olympic). Toute la journée, le Titanic procéda à des essais de vitesse et de manœuvrabilité (arrêts d'urgence, mesures des qualités manœuvrières à différentes vitesses). Durant ces essais, le Titanic montra qu'il pouvait stopper sur une distance de seulement trois fois sa longueur.À midi, les ingénieurs, les représentants du chantier et les représentants du ministère du commerce britannique inaugurèrent, en y dînant, la salle à manger de 1re classe. Après d'autres essais, le Titanic rentra à Belfast vers 18 h 00. Le nouveau paquebot ayant rempli toutes les exigences du gouvernement britannique, Francis Carruthers signa le certificat de navigabilité no 131428, valable pour une durée d'un an. Vers 20 h 00, le paquebot vira de bord et mit le cap sur Southampton où il était attendu dans la nuit du 3 au 4 avril.

CARACTERISIQUES
Généralité
Le Titanic fut construit par les chantiers navals Harland and Wolff à Belfast en Irlande du Nord.
-Le Titanic était long de 269 mètres, large de 28 mètres et haut de 53 mètres. Son poids était d'environ 46 000 tonnes, soit 1 000 de plus que l'Olympic. En effet, le Titanic possédait quatre ponts promenades privés que les deux autres navires jumeaux n'avaient pas. -Il était considéré comme le summum de la technologie civile (pas d’essai métallurgique Charpy). Il était dit insubmersible car il possédait seize compartiments étanches mais ceux-ci ne montaient pas plus haut que le pont E. De plus, se trouvaient à bord, huit pompes capables d'évacuer 400 tonnes d'eau par heure. -Ces équipements étaient à la pointe de la technologie en 1912, en effet le navire possédait des détecteurs de fumée dans les endroits à risques ce qui permettait aux membres d'équipage d'intervenir rapidement sur un incendie. La vapeur qui propulsait le navire était fournie par 24 chaudières et 159 foyers. Une ligne téléphonique a également été installée sur le paquebot, elle permettait de communiquer entre le nid-de-pie, la timonerie, la plage arrière, la salle des machines et le compartiment arrière, une autre ligne permettait aux passagers de 1re classe de communiquer avec différents services (bars, restaurant...). L'énergie électrique nécessaire était fournie par quatre dynamos de 400 kW. -Le Titanic possédait quatre cheminées mais seules trois d'entre elles fonctionnaient réellement, la quatrième ayant pour but l'esthétique du navire, l'évacuation des vapeurs provenant des cuisines et l'aération des salles des machines. -Bien qu'il fût plus vaste et eût un plus grand coefficient de déplacement, son volume était exactement le même que celui de son aîné, l'Olympic. -Le navire avait 871 hommes d'équipage et 23 femmes affectées au service de l'alimentation. Ce géant des mers était conçu pour accueillir plus de 3 300 passagers répartis sur dix ponts. -Il transportait du courrier ; c'est pour cette raison qu'il fut aussi appelé RMS Titanic (RMS signifiant Royal Mail Steamer). -Le Titanic présentait un luxe et un confort inégalés pour l'époque. Bien qu'il ne fût pas le premier navire à offrir des piscines, des ascenseurs, des bains ou des salles de sport, le Titanic allait bien au-delà et offrait un niveau de service jamais vu auparavant. Il offrait trois ascenseurs aux passagers de première classe, mais également un pour les passagers de seconde. -La troisième classe était, elle aussi, particulièrement confortable pour l'époque, puisque les voyageurs étaient logés en cabines de quatre à six couchettes alors que, sur les autres paquebots, ils étaient parqués dans de vastes dortoirs. Cependant, contrairement aux passagers des deux autres classes, les passagers de troisième devaient toujours utiliser les escaliers. -L'une de ses caractéristiques les plus remarquables était le Grand Escalier, reproduit fidèlement dans le film de James Cameron. -Au moment de son lancement, la rumeur dit qu'un employé déclara : « Dieu lui-même ne pourrait pas couler ce paquebot ». En vérité, il semblerait qu'elle fut plutôt lancée par la presse ; malgré tout, ni les chantiers Harland and Wolff, ni la White Star Line ne la démentirent.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire